Comment calculer ma date d’ovulation ?

120

L’ovulation est un mécanisme d’expulsion d’un ovule par l’ovaire chez la femme pendant le cycle menstruel. Calculer et connaître la date de cette expulsion sont les questions cruciales que plusieurs femmes se posent pour plusieurs raisons. À travers cet article, vous découvrirez comment procéder pour déterminer votre date d’ovulation.

Observer le calendrier du cycle menstruel

Regarder le calendrier du cycle menstruel est le moyen le plus simple pour calculer sa date d’ovulation lors de ce dernier. Un cycle menstruel n’est rien d’autre que l’ensemble des changements physiologiques ou des mécanismes qui préparent l’organisme de la femme à la fécondation. Ce cycle dure 28 jours chez certaines femmes, mais varient jusqu’à 35 jours chez d’autres.

A lire en complément : Les magasins de sextoy : une expérience ludique et épanouissante

Si vous avez un cycle régulier, il vous sera très facile de déterminer votre date d’ovulation en considérant juste la phase fixe de votre cycle. Il s’agit de la phase post-ovulatoire, encore appelée phase lutéale qui dure habituellement 14 jours. Vous n’aurez donc qu’à effectuer une petite opération pour retrouver cette date. Vous allez juste soustraire 14 jours de la date de vos règles à venir. Si nous supposons que vous aurez vos menstruations le 30 du mois en cours, vous allez juste soustraire 14 jours de 30 (30 – 14 = 16). Ce qui signifie qu’il y a de fortes chances que vous ayez votre ovulation le 16 du mois en cours.

Il existe certaines femmes qui ont un long cycle qui dure généralement 34 jours. Si tel est votre cas, cette méthode est aussi valable pour vous. Il suffit de calculer 34 – 14 = 20. Le 20e jour du cycle représente donc votre date d’ovulation. Il y a aussi les courts cycles de 22 jours. Dans ce cas, la date d’ovulation est 22 – 14 = 8. Le 8e jour du cycle est alors la date d’ovulation, sachant que le cycle commence dès le premier jour de vos règles.

A découvrir également : Comment choisir les meilleurs accessoires pour poussettes adaptés à vos besoins de voyage ?

Les autres méthodes pour connaître sa date d’ovulation

Outre l’utilisation du calendrier pour calculer sa date d’ovulation, il existe aussi d’autres méthodes simples pour y arriver. Quelle que soit la méthode que vous choisirez, retenez juste que vous devez tenir compte de votre cycle, puisqu’il rend difficile dans certains cas, la détermination de cette.

Surveiller sa courbe de température

Il s’agit d’une méthode qui marche pour de nombreuses femmes. Il suffit de prendre votre température chaque matin et de la reporter sur un graphique. Pour le faire, vous pouvez utiliser un repère orthonormé pour disposer les jours sur la ligne horizontale et les températures sur celle verticale.

À votre réveil, chaque matin, reportez votre température sur la courbe pour voir l’évolution. En absence de l’ovulation, vous constaterez que la courbe va évoluer de façon constante. Lors de l’ovulation, la température chute de façon brutale avant de se relever avec une élévation de 0.5 degré Celsius environ. C’est compte tenu de cette variation que vous saurez qu’il s’agit de la date d’ovulation. Mais attention, une petite fièvre suffit pour chambouler les résultats.

Doser ses hormones

Vous pouvez doser vos hormones pour connaître votre date d’ovulation. Généralement, le taux des œstrogènes et des hormones produites par l’hypophyse augmente quelques heures avant l’ovulation. Soit un jour ou 36 heures avant l’ovulation, vous pouvez constater une forte augmentation des hormones. Pour le constater, vous pouvez faire le dosage à partir d’un prélèvement sanguin ou urinaire avec un test d’ovulation disponible à la pharmacie.

Utiliser des tests d’ovulation

Les tests d’ovulation sont très utilisés par les femmes pour déterminer leur date d’ovulation. Ces tests mesurent la présence de l’hormone lutéinisante (LH) dans l’urine. Cette hormone est produite juste avant l’ovulation.

Pour utiliser ce test, il suffit de le faire à un certain moment chaque jour, généralement entre 10h et 20h pendant quelques jours, soit environ cinq jours avant la date prévue de votre ovulation. Si vous faites les choses correctement, vous noterez une forte concentration en LH autour du jour où vous ovulez.

Il existe deux types différents de tests d’ovulation : les bandelettes réactives et les moniteurs électroniques.

• Les bandellettes réactives : Elles sont économiques et faciles à utiliser. Il suffit simplement de recueillir un peu d’urine dans un gobelet auquel on plonge ensuite la bandelette au bout duquel apparaît une ligne qui se colore ou non selon le taux de LH présent.

• Les moniteurs électroniques : Ils disposent d’un lecteur numérique sur lequel s’affiche clairement si oui ou non l’hormone a été détectée ainsi que son taux exact.

Attention toutefois ! Bien qu’ils soient des outils pratiques pour suivre sa fertilité et connaître sa période fertile, ces tests ne fonctionnent pas forcément pour toutes les femmes car ils nécessitent une certaine régularité dans le cycle menstruel. Par conséquent, les femmes atteintes d’un cycle irrégulier doivent être prudentes quant à leur utilisation.

Après avoir découvert votre date d’ovulation, vous pouvez maintenant essayer de concevoir, mais gardez à l’esprit que même avec une connaissance précise de cette période fertile pendant laquelle vos chances de tomber enceinte sont les plus élevées, cela ne garantit pas forcément une grossesse immédiate. Soyez patientes et détendues !

Surveiller les symptômes corporels de l’ovulation

Une autre méthode pour connaître sa date d’ovulation consiste à observer les signaux que votre corps envoie. Effectivement, certaines femmes peuvent ressentir des symptômes physiques qui indiquent qu’elles sont en train d’ovuler.

Voici quelques-uns des signaux corporels que vous pouvez surveiller pour déterminer votre période fertile.

• La douleur pelvienne : Certaines femmes peuvent éprouver une légère douleur ou un inconfort dans le bas du ventre du côté où se trouve l’ovaire qui produit l’œuf.

• Les perturbations de la glaire cervicale : Pendant la période pré-ovulatoire, la glaire cervicale devient plus abondante et prend une consistance crémeuse. Elle devient ensuite plus claire et semblable à un blanc d’œuf cru juste avant l’ovulation.

• La variation de température corporelle : Après avoir ovulé, votre température corporelle peut augmenter légèrement (de 0,2°C à 0,5°C). Vous pouvez mesurer cette température tous les jours avant même de sortir du lit avec un thermomètre basal afin de trouver ce changement significatif.

Vous devez noter que ces signaux peuvent ne pas être évidents chez tout le monde. Certains autres facteurs comme le stress ou la maladie peuvent aussi perturber ces signaux.

Comme avec les autres méthodes, vous devez noter que cela ne garantit pas une grossesse immédiate. Ils sont un bon outil pour vous aider à déterminer votre période fertile et maximiser vos chances de concevoir.

Connaître sa date d’ovulation peut être crucial si vous essayez de concevoir un enfant. Les femmes ont plusieurs options pour trouver leur date d’ovulation • en utilisant des calculatrices en ligne ou des applications mobiles, en surveillant leurs symptômes corporels ou encore grâce aux tests d’ovulation. Vous devez comprendre cependant que certains facteurs peuvent influencer cette date comme le stress ou les fluctuations hormonales. Il faut donc utiliser ces méthodes afin d’obtenir une idée générale plutôt qu’une certitude absolue et se concentrer sur l’amélioration du bien-être mental et physique global qui est essentiel pour avoir une santé reproductive optimale.

Bonne chance!

vous pourriez aussi aimer